• 13.? *contient souvenir*

    13.? 

    Ce matin, Diane nous a tous réunis dans le bateau. Avec Odraz devenu adulte, il était temps qu'elle nous révèle son plus grand secret, qu'elle nous parle de cette fameuse nuit qui a vu périr Emma, Jaden et Eris, qui a blessé à vie Midnight et a fait naître Moïse. 

    Diane: J'ai passé toute ma vie dans une boîte, une cage. En totale isolation. Tout ce que je pouvais voir, c'était ces murs. Tout ce que je pouvais sentir, c'était cet air renfermé et tiède. Parfois, j'apercevais un homme derrière la vitre, sa silhouette, son visage était flou. Je doute même qu'il n'ait su que je pouvais l'entrapercevoir puisqu'il ne faisait pas attention à moi. Tout ce dont j'étais certaine à son propos, venait de l'odeur qu'il laissait lorsqu'il nettoyait ma cage. 

    Elle marqua une pause, soudainement cherchant de l'approbation dans nos regards. Avait elle peur que nous lui en voulions de nous dire la vérité? C'était la première fois qu'elle me semblait si fragile. Après un moment, elle reprit. 

    Diane: Une nuit, distrait, il ferma mal la porte de ma cage, oubliant de la verrouiller. A sa seule vue, je n'étais déjà plus moi même. Je suis louve avant d'être humaine. J'ai donc instinctivement suivi l'odeur.

    Elle marqua une nouvelle pause, nous regardant à nouveau dans les yeux. Je ne pu décrypter pas son regard. Elle reprit en regardant Azurie dans les yeux, essayant de paraître sûre d'elle, bien que son corps tout entier semblait trembler. 

    Diane: De la suite, je ne me souviens que d'une vision.

    13.?

     Diane: Deux jeunes femmes dans un marécage. L'une semblait encore adolescente, était vêtue d'un T-Shirt décoloré et d'une salopette, ses cheveux étaient en bataille et ses pieds étaient nus. L'autre, plus âgée, était vêtue de façon plus chic dans une robe bittersweet, ses cheveux étaient coiffées, relevés en une courte queue de cheval. Son visage était maquillé. Elle avait l'air en colère.

    13.?

     Après que Diane ait fini de nous raconter ses souvenirs de la nuit, je rentrais directement au labo. Si les souvenirs de Diane avait été peu factuel et sûrement très malhonnête, sa vision m'avait ouvert les yeux sur quelque chose. Depuis son retour de l'internat, je m'étais énormément éloignée d'Azurie et, si je ne voulais pas la quitter 'comme ça', je n'aurais pas d'autre choix que de la sauver, c'est avec une plus grande détermination encore que je reprenais mes recherches. 

    Dans la soirée, j'entendis Azurie et Odraz s'engueuler de l'autre côté du mur. N'arrivant plus à me concentrer, je décidais d'écouter. Une parole me choqua aussitôt, si bien que j'en oublia même le sujet de leur dispute.

    Odraz se vengerait. Si Azurie venait à mourir de la malédiction, il se vengerait. Odraz se vengerait. Il se vengerait.

    Odraz se vengerait. 

    Odraz me tuera.

    « 12.?

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :